Biscuits aux canneberges enrobés de chocolat

Les biscuits aux canneberges enrobés de chocolat sont l’une des meilleures façons de commencer la saison de Noël ! Tout le monde est tombé sous le charme de ces biscuits décadents. La combinaison de saveurs est tout simplement rêvée et j’adore leur texture moelleuse.

Je suis également folle de tous ces petits morceaux de canneberges dans chaque bouchée ! En hachant d’abord les canneberges séchées, on s’assure que leur saveur est uniformément répartie. De plus, on n’obtient pas de gros morceaux dans certaines bouchées et aucun dans d’autres.

Et ici, j’ai choisi d’utiliser les canneberges infusées au jus de cerise. Si vous ne trouvez pas la version cerise, la version nature fera aussi très bien l’affaire. J’adore cette triple saveur de canneberge, de cerise et de chocolat.

En ce moment, je me demande où ces biscuits ont été pendant toute ma vie. Ils vont sans aucun doute devenir un nouveau biscuit de vacances incontournable !

Les adultes les ont adorés et les enfants aussi. La saveur me rappelle quelque chose des chocolats à la cerise sous forme de biscuits.

Ingrédients

2 1/3 tasses (330g) de farine tout usage
3/4 c. à thé de bicarbonate de soude
1/2 c. à thé de sel
1/2 c. à thé de crème de tartre
1 1/4 tasse (250g) de sucre cristallisé
1 tasse (226g) de beurre non salé, ramolli mais encore légèrement ferme
1 cuillère à café de zeste d’orange
1 gros œuf
1 gros jaune d’œuf
Colorant alimentaire rouge (facultatif)
1 cuillère à café d’extrait de vanille
1 1/3 tasse de canneberges séchées au goût de cerise, coupées en petits morceaux
12 oz. de chocolat mi-sucré haché
1/2 tasse de noix de Grenoble hachées (facultatif)

Instructions

Préchauffez le four à 350 degrés. Tapissez les plaques à pâtisserie de tapis de cuisson en silicone ou de papier parchemin, et mettez-les de côté.

Dans un bol de taille moyenne, fouettez ensemble la farine, le bicarbonate de soude, le sel et la crème de tartre pendant 20 secondes, puis mettez de côté.

Dans le bol d’un batteur électrique muni de l’accessoire à palette, battre en crème le sucre, le beurre et le zeste d’orange jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

Incorporer l’œuf, le jaune d’œuf, le colorant (environ 12 à 15 gouttes) et l’extrait de vanille.

Ajouter le mélange de farine et mélanger jusqu’à ce qu’il soit presque combiné, puis ajouter les canneberges et mélanger jusqu’à ce qu’elles soient combinées.

Former des boules de 2 cuillères à soupe avec la pâte. Espacer de 2 pouces sur les plaques à pâtisserie préparées.

Aplatir légèrement les biscuits, faire cuire une feuille à la fois dans le four préchauffé, de 9 à 11 minutes (les biscuits doivent sembler légèrement sous-cuits).

Laisser refroidir sur la plaque quelques minutes, puis transférer sur une grille pour refroidir complètement.

Faire fondre le chocolat dans un bol de taille moyenne à 50 % de la puissance, par tranches de 20 secondes, en remuant entre les intervalles, jusqu’à ce qu’il soit fondu et lisse.

Tapisser les plaques à pâtisserie de papier sulfurisé.

Une fois que les biscuits sont refroidis, tremper la moitié de chaque biscuit dans le chocolat, secouer doucement et laisser l’excès de chocolat s’écouler (j’aime aussi passer le bas du biscuit sur le rebord du bol pour en enlever), puis transférer sur le papier parchemin.

Saupoudrer de noix de Grenoble si désiré.

Transférer au réfrigérateur et laisser refroidir jusqu’à ce que le chocolat prenne, environ 15 minutes. Conserver les biscuits dans un contenant hermétique à la température ambiante.

About The Author

Reply